5 1 vote
Article Rating

PRÉALABLES

 

Comment préparer son entraînement à la guitare?

Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

 

La bonne posture

Peu importe le style musical que vous désirez jouer, la posture de base dans le cadre de ce programme d’entraînement est la même pour tous. De plus, maintenir cette posture serait une bonne habitude à prendre à long terme afin de bien préparer votre entraînement à la guitare?

Pour vous assurer d’avoir une bonne posture, vous devrez vous procurer certaines choses. Premièrement, il vous faut une chaise droite confortable et deuxièmement, un «appui-pied» ou tout autre objet pouvant supporter votre pied gauche comme sur la figure 1.

La posture dite classique
  • assis sur le bord de la chaise avec le dos bien droit;
  • le dos de la caisse de la guitare est légèrement incliné vers l’arrière, reposant sur l’abdomen;
  • les jambes sont légèrement écartées pour laisser de la place à la guitare;
  • la jambe gauche doit être surélevée sur un appui-pied ou un tout autre objet similaire;
  • la guitare reposant sur la cuisse gauche pour une meilleure stabilité;
  • la tête du manche de la guitare est au même niveau que l’épaule gauche;
La bonne posture à la guitare

Larry Jacobsen
Classical 04 — Classical guitare posture
https://www.flickr.com/photos/ljguitar/3231961856/in/photostream
Prise le 27 janvier 2009
Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

 

IMPORTANT !
Lorsque l’on débute une activité comme jouer de la guitare, tout semble difficile, même tenir l’instrument sur soi!

À la guitare, il est d’une grande importance d’apprendre à détendre les muscles du haut du corps, non pas seulement pour éviter de développer des tensions douloureuses au niveau des omoplates ou du cou, mais aussi pour focaliser l’effort musculaire sur le mouvement des mains et des doigts.

Outre les articulations situées à chaque extrémité des clavicules, ce qui retient les bras au tronc ce sont principalement les muscles du cou et des omoplates en stabilisant l’articulation scapulothoracique. Si vous soulevez l’épaule droite de façon crispée en jouant de la guitare, l’effort musculaire nécessaire pour réaliser votre jeu est alors augmenté et devient plus laborieux. 

Il est important de surveiller votre position devant un miroir, car rares sont les personnes qui ont une posture naturelle parfaitement symétrique. Vous aurez donc à porter attention aux aspects suivants de votre posture:

  • maintenir le dos droit (ne pas vous courber sur l’instrument);
  • un bon alignement des épaules sur un axe horizontal;
  • un bon alignement du tronc sur un axe vertical;
  • ne pas «casser» le poignet gauche de façon exagérée, mais plutôt relâché;

 

Prenez conscience de votre corps et de ce que vous faites

Comme vous avez pu le constater, la guitare est asymétrique et contrairement à un piano, la touche de la guitare est irrégulière; les écarts entre les «barrettes» vont en décroissant du haut vers le bas, la base du manche est plus large qu’en haut. Avant de jouer de la guitare, il faut en premier lieu apprivoiser l’instrument.

Prendre conscience de votre corps signifie «savoir où vous êtes» par rapport à l’instrument et vice versa. En prenant la posture classique avec la guitare, vous fermez les yeux quelques instants pour identifier les inconforts, les corriger et vous assurez que tout votre corps est bien détendu, même la mâchoire. Prenez le temps de sentir la position de votre dos, de votre cou, de la tête, de vos épaules, de vos coudes, de vos mains, de vos doigts, de vos pieds et des jambes. Une fois que tout cela est fait, vous êtes alors prêt à commencer l’entraînement.

Cette prise de conscience passe par un processus d’entraînement physique qui fait appel à la «proprioception».

La proprioception

La «proprioception» implique le synchronisme d’un ensemble de structures corporelles qui vous permettra de jouer de la guitare les yeux fermés et sans fausses notes, tout comme un artiste du cirque en arrive à accomplir des figures de haute voltige avec une impression de facilité. Ainsi à travers l’entraînement, vous effectuez un processus de «programmation neuromusculaire» qui, par les différents systèmes de mémoire, inscrit dans votre inconscient la séquence des mouvements qui doit être réalisée à la guitare. Éventuellement avec la répétition, ces mouvements conscients se transformeront en réflexe tout comme l’est devenue la marche, la conduite automobile ou toute autre activité pour laquelle vous êtes maintenant habile.

Cet aspect de l’entraînement à la guitare est la clé de votre succès. C’est en portant ainsi une attention soutenue à tout ce que vous faites que vous programmerez en un temps record vos mouvements avec précision et fluidité. Et bien sûr, toujours avec la ferme intention de produire un son bien défini sans bruits parasites.

Mais avant de jouer de la guitare, il faut en premier lieu apprivoiser l’instrument. Ceci ce fait en prenant la posture classique avec la guitare. Pour ce faire, vous fermez les yeux quelques instants pour identifier les inconforts, les corriger et vous assurez que tout votre corps est bien détendu, même la mâchoire. Prenez le temps de sentir la position de votre dos, de votre cou, de la tête, de vos épaules, de vos coudes, de vos mains, de vos doigts, de vos pieds et des jambes. Une fois que tout cela est fait, vous êtes alors prêt à débuter l’entraînement.

La répétition des exercices

Certains enseignants rapportent qu’il faut exécuter un mouvement 5 000 fois avant qu’il soit bien intégré. Ceci est en partie vrai, mais cette affirmation nécessite cependant quelques précisions.

Si vous vous exercez avec concentration, lenteur et constance, maîtriser un mouvement peut parfois ce faire en quelques minutes. Par contre, si vous vous exercez de façon inconstante, différentes possibilités seront alors programmées dans vos systèmes de mémoire pour un même mouvement. Lors d’une prestation, l’état émotif dans lequel vous serez influencera votre jeu et laissera vos systèmes de mémoire «piger au hasard» dans ces multiples possibilités. En résumé, ces phénomènes ne sont pas des erreurs, mais de mauvaises programmations.

Ce qui nécessite les 5 000 répétitions et plus c’est le maintient de vos acquis et le perfectionnement de tous les systèmes participant au mouvement en question. En révisant quotidiennement vos exercices avec concentration et constance, vous allez parfaire votre art, cristalliser l’information dans vos systèmes de mémoire, améliorer le synchronisme et la fluidité de vos mouvements. Ceci en développant toutes les aptitudes musculaires et neurologiques requises à l’exécution de la tâche.

 

Prochaine leçon
Maintenant que vous avez pris connaissance de « Comment préparer son entraînement à la guitare? », vous êtes prêt pour la prochaine leçon :

Préalables
Comment planifier son temps à la guitare?