5 1 vote
Article Rating

PRÉALABLES

 

Qu’est-ce qu’un accord de guitare?

Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

 

La série harmonique

Par définition, un accord est une combinaison d’au moins trois notes. Cependant, pour comprendre ce qu’est un accord, il faut aussi se référer à la structure mathématique d’un son que l’on appelle «série harmonique». Par exemple, lorsqu’on fait vibrer une note à la guitare, cette note en vibrant s’additionne naturellement avec elle-même pour produire une infinité d’harmonies. En pratique, le choix des accords dans la structure d’une pièce s’articule autour de cette séquence d’harmonies présent dans le jeu de tension et de résolution musical.

Exemple de la série harmonique de la note DO 33 Hz

Série harmonique

Construction de triades (1 ‒ 3 ‒ 5), (3 ‒ 5 ‒ 8) et (5 ‒ 8 ‒ 10)

Étant donné que le seuil d’audition des harmoniques décroit avec l’augmentation du nombre de celles-ci, ce qui est perceptible à l’oreille humaine ce sont principalement les premières harmoniques. Dans le tableau ci-dessous sont représentés les divers renversements de la triade majeure à l’intérieur de la série harmonique.

Formation des triades majeures à l’intérieure de la série harmonique

La gamme chromatique

La gamme chromatique est une gamme composée de 12 demi-tons. À partir de cette gamme, il est possible de construire une infinité d’accords.

Construction d’un accord de trois sons sur la gamme chromatique

Construction d’un accord de quatre sons sur la gamme chromatique

IMPORTANT!

Dans les documents de ce programme d’entraînement à la guitare, des expressions numériques sont utilisées pour identifier la structure de groupe d’accords. Dans ce contexte, les altérations ont été volontairement omises pour en simplifier la compréhension.

Les triades

1‒3‒5 triades en position fondamentale, comprenant aussi les notes bémol 3 et bémol 5
3‒5‒8 triades en premier renversement, comprenant aussi les notes bémol 3 et bémol 5
5‒8‒10 triades en second renversement, comprenant aussi les notes bémol 10 et bémol 5
1‒2‒5 triades de secondes suspendues, comprenant aussi la note bémol 5
1‒4‒5 triades de quartes suspendues, comprenant aussi la note bémol 5
1‒5‒8 triades «rock», comprenant aussi la note bémol 5

Les accords de septièmes

1‒3‒5‒7 comprenant aussi les notes bémol 3, bémol 5 et bémol 7
1‒5‒7‒10 comprenant aussi les notes bémol 10, bémol 5 et bémol 7
3‒7‒8‒12 comprenant aussi les notes bémol 3, bémol 12 et bémol 7
7‒3‒5‒8 comprenant aussi les notes bémol 3, bémol 5 et bémol 7

Construction d’un accord à partir de la gamme majeure

Le terme «diatonique» représente l’ensemble des accords appartenant à une même gamme. Dans cet ensemble d’accords, chaque accord occupe un rôle précis en fonction de la position que la fondamentale de l’accord occupe dans cette gamme. Cette position est nommée «degré».

La gamme de DO majeur

Un accord majeur est composé de la fondamentale (1 ou 8), de la tierce majeure (3 ou 10) et de la quinte juste (5 ou 12). Dans la gamme de DO majeur, ceci correspond donc à un accord composé des notes DO, MI et SOL. Cependant, cette structure ne s’applique pas à tous les accords construits sur la gamme majeure, car l’écart entre les notes de cette gamme n’est pas constant.

Afin de visualiser la structure des accords retrouvés dans la gamme de DO majeur, vous les avez ci-dessous représentés un tableau. Dans ce tableau, l’écart entre chaque case représente un demi-ton, comme le demi-ton séparant les cases sur le manche de la guitare.

Construction de triades (accords de trois sons) en position fondamentale

Construction d’accords de septième (accords de quatre sons)

 

Prochaine leçon
Maintenant que vous avez pris connaissance de «Qu’est-ce qu’un accord?», vous êtes prêt pour la prochaine leçon :

Préalables
Comment développer le sens du rythme?